Transformation et aménagement de bureaux

Transformation et aménagement de bureaux

La nature de la mission de l’Architecte a représenté un double enjeu, le premier consistant à proposer à un ensemble de personnes, salariées et dirigeant, un cadre d’activités offrant la garantie d’un certain niveau de qualité pour que la transition entre « l’ancien et le futur » soit ressentie comme un plus, d’une part et analyser et mettre à profit les potentialités de ces nouveaux locaux afin de permettre la meilleure appropriation spatiale et technique, dans un souci de gestion de coûts acceptable pour le Client.

Le projet d’aménagement a consisté à intégrer dans un bâtiment existant des années 90, à Diekirch, un ensemble de bureaux d’avocats sur une surface d’un peu plus de 200 m². Il regroupe trois bureaux principaux, un secrétariat général, une salle de réunions, une réception et un local d’archives, le tout complété par des espaces annexes et de détente, configurés dans une structure prédéterminée. Au-delà de la réponse programmatique et fonctionnelle du projet, l’équipe de concepteurs s’est attachée à la scénographie des lieux, considérant que dans ce cadre professionnel, il était nécessaire de proposer une ambiance à la fois élégante mais aussi rassurante. Pour cela, les espaces ont été articulés autour d’une allée centrale qui entame son cheminement dans un espace de réception relativement lumineux et qui finit une dizaine de mètres plus loin sur un espace commun, en partie circulaire, disposant de larges ouvertures sur l’extérieur. Le projet a aussi été conçu afin d’offrir aux bureaux et pièces majeures, des surfaces généreuses et des espaces variés, afin d’éviter tout effet de répétition spatiale et de confinement. C’est aussi sur le traitement des surfaces, des matériaux et des sources lumineuses, que l’attention a aussi été portée, tant dans la conception, que dans la réalisation du projet.

L’idée fut alors de travailler à la fois sur l’aspect naturel et brut des matériaux et ce, dans une atmosphère lumineuse qui, bien que dans un cadre professionnel rigoureux, devait offrir une certaine chaleur.

Ainsi, les parois murales séparatives sont traitées en grande partie avec de la peinture à l’argile. Les sols des bureaux sont en parquet de bambou et les carrelages au sol dans les circulations approchent l’aspect de l’ardoise. Par ailleurs, une grande partie du mobilier présente des surfaces de bois veiné tout comme le pare-vue de l’espace commun qui, a été travaillé à partir de madriers de charpente. Les lumières quant à elles, sont inscrites en hauteur afin d’éviter les éblouissements. Elles sont soit en plafonniers, en spots ou en gorges lumineuses diffusant un éclairage indirect. L’ensemble de ces dispositions permet ainsi d’offrir aux personnels et aux visiteurs, un cadre professionnel nouveau et serein.

Partager :
  • Année : 2017
  • Lieu : Diekirch
  • Surface : 350m²
  • Délai d'éxecution : 6 mois
Voir les autres projets